Peut-on vraiment vivre dans une maison en plastique recyclé ?

Avr 1, 2024 | Habitat

J’aimerais vous faire découvrir un concept innovant : les maisons entièrement construites en plastique recyclé. Si cela peut sonner improbable, nous saluons ici l’ingéniosité et la volonté de trouver des alternatives écologiques à nos modèle traditionnel de construction.

Le potentiel inexploité du plastique recyclé dans le bâtiment

Selon un rapport de l’UNEP, nous produisons environ 300 millions de tonnes de déchets plastiques par an. Cela représente à peu près le poids de toute l’humanité. Imaginez maintenant que nous parvenions à transformer cette “montagne” de déchets en matériau de construction. Ce n’est d’ailleurs plus de l’ordre de l’imagination, puisque plusieurs start-ups et entreprises innovent dans ce secteur. C’est le cas de l’entreprise colombienne Conceptos Plásticos, qui propose des briques assemblables faites de plastique recyclé. Selon leurs calculs, une maison de 40 mètres carrés nécessite l’équivalent de 14.000 bouteilles en plastique!

Témoignages et études de cas de maisons fabriquées en plastique recyclé

Voilà pour la théorie. Et en pratique ? Des applications concrètes existent. Kieran Jones, un architecte britannique, a construit le premier logement au Royaume-Uni entièrement fait de plastique recyclé. Le temps de construction encouru n’excède pas trois semaines. Les économies réalisées grâce à l’utilisation de plastique en lieu et place des matériaux de construction traditionnels sont significatives.

Au Kenya, une femme d’affaires a ouvert une usine, la première sur le continent africain, qui produit des briques de plastique recyclé. Jane Njeri est allée jusqu’à intégrer des équipements pour trier, broyer et mouler le plastique en briques, directement dans son usine. Elle vend ses briques recyclées à des clients qui cherchent à construire des maisons écologiques.

Les défis techniques et réglementaires de l’habitation en plastique recyclé

Malgré ces initiatives prometteuses, il reste de nombreux défis à relever. En premier lieu, le plastique recyclé possède des contraintes techniques. Sa résistance au feu est moins élevée que celle du béton ou de l’acier, par exemple. Ensuite, il est nécessaire que les réglementations du bâtiment évoluent pour reconnaître le plastique recyclé comme un matériau de construction viable. Cette lutte est d’ores et déjà engagée par les pionniers cités plus haut.

En conclusion, nous pensons que le plastique recyclé possède un énorme potentiel en tant que matériau de construction écologique. Cependant, nous sommes conscients que de nombreux obstacles doivent encore être surmontés. En attendant, ces initiatives sont un pas dans la bonne direction vers un avenir plus durable.