Faut-il acheter un composteur de jardin ?

Faut-il acheter un composteur de jardin ?

A l'heure où des manifestations se déroulent sur l'ensemble de la planète dans le but de la préserver, vous vous demandez comment, à votre niveau, contribuer à la préservation de la terre pour les générations futures ? Composter vos déchets pourrait bien être un des premiers gestes à adopter.

Pourquoi acheter un composteur de jardin ?

De plus en plus de communes font payer à leurs habitants, la taxe sur les ordures ménagères, en fonction du poids de leur poubelle. Si votre commune a fait ce choix, il est urgent de vous équiper d'un composteur. En effet, les déchets organiques que nous mettons dans notre poubelle représente plus de 30% de la totalité de nos déchets ménagers, soit environ 70 kg par personne. Pour une famille de 4 personnes, je vous laisse faire le calcul.

Mais même si vous n'êtes pas dans ce cas de figure, composter ses déchets permet de moins encombrer sa poubelle et surtout de fabriquer son propre terreau qui pourra être utilisé pour garnir ses pots de fleurs et jardinières ou pour enrichir le sol de son jardin en le déposant au pied des arbres et arbustes.

Vous serez très surpris du résultat si vous plantez vos plants de légumes dans un bon terreau maison. Et pas besoin d'engrais, il est déjà très riche en éléments nutritifs et vous donnera des plants vigoureux et des récoltes abondantes.

Certains composteurs vous permettent même de récupérer de l'engrais liquide.

Les différents types de composteurs

Vos besoins vont bien sûr varier en fonction de votre habitat: maison ou appartement ou taille de votre jardin. Vous ne rêvez pas, même en appartement, vous pouvez réaliser votre propre compost !

le lombricompost ou vermicompost

Il est composé de plateaux qui vont accueillir les différentes phases de compost.  Vous allez adopter  une colonie de vers de terre qui vont faire le travail de décomposition. De petit format, il se place en intérieur ou en extérieur. Vous pouvez acheter les vers en magasin ou les trouver dans un jardin amical. Vous fabriquez votre compost mais également du « jus » qui vous servira d'engrais. Si vous le placez en extérieur, veillez à bien l'isoler du froid en hiver afin que  les vers qui le colonisent ne meurt pas gelés.

le petit composteur incluant un activateur de compost

Il permet aux bactéries de se développer et de transformer les déchets  en compost. Il existe des modèles de composteur de 20 litres avec poignée qui permettent également de récupérer de l'engrais.

le fût à compost

le fût à compost est un bac de 200 à 500 litres qui va être percé de trous pour favoriser l'aération et disposer d'un tiroir ou accès sur sa partie basse permettant de récolter le compost mûr. La aussi, quelques vers de terre seront les bienvenus pour accélérer le processus.

le silo à compost

Idéal si vous disposez d'un grand jardin et vous avez besoin de vous débarrasser, outre de vos déchets ménagers, de vos tontes de pelouse, branchages et autres résidus de tailles de haie. Il se compose des 4 côtés qui peuvent être posés directement sur la terre et parfois d'un couvercle. Les insectes et bactéries vont le coloniser naturellement.

Attention, le silo à compost peut attirer les rongeurs tels que rats ou souris qui viennent s'y nourrir. Certaines personnes trouvent qu'ils sont des auxiliaires précieux qui se chargent bien du retournement nécessaire du compost et cohabitent avec eux.

Si vous avez un chat, le problème ne se posera certainement pas car ce prédateur naturel les faits fuir. Sinon, opter pour le placement sous le silo d'un grillage à maille fine qui empêchera toute incursion de rongeurs.

le composteur rotatif

Le composteur rotatif présente 2 avantages :

  • le résultat est 2 fois plus rapide car l'aération est facilitée grâce à une poignée qui lui permet de tourner sur son axe.
  • monté sur des roulettes, il peut être déplacé facilement.

Il peut être comparé au tambour d'un machine à laver, monté sur un axe pour permettre la rotation.

Fabriquer son composteur

A l'aide de palettes fixées ensemble par des clous, vous pouvez très facilement fabriquer votre composteur vous même. Vous pouvez aussi prendre des planches de récupération. Attention toutefois à ne pas utiliser de bois traité avec des produits chimiques. Privilégier des essences locales comme le chêne ou l'acacia qui sont naturellement résistants aux insectes ou champignons, responsable du pourrissement.

Si aucune de ces solution ne vous convient, il reste la bonne vieille méthode du « tas ». A l'ancienne, vous entreposer vos éléments à composter sur un tas à l'air libre. Cela nécessite bien sûr d'avoir l'espace suffisant et l'esthétique peut ne pas plaire à tout le monde.

Comment choisir un composteur de jardin ?

Vous pouvez opter pour un composteur en plastique, en bois et même en métal. Le nombre de personnes qui compose votre foyer fera varier votre quantité de déchets organiques à recycler et donc pourra également influer sur votre choix.

Bon plan : de nombreuses communes proposent des composteurs de jardin à des prix très avantageux, voire gratuitement. Cela leur permet en effet de réduire le volume des ordures ménagères qu'ils ont à collecter puis recycler, ce qui représente un coût important pour les municipalités, alors renseignez vous auprès de votre Mairie.

Laisser un commentaire