Lecture zéro déchet : pour les fans de livres, on fait comment ?

Lecture zéro déchet : pour les fans de livres, on fait comment ?

En tant que grande amoureuse des livres, j’ai rencontré un problème de taille dans mon passage vers le zéro déchet. A raison de six livres par mois voir plus, cela en fait du papier, alors, comment faire ?

Solution #1 : les bibliothèques

Ma première solution a été de me tourner vers les bibliothèques et de m’y faire une carte d’abonnement. Cela m’a permis de lire beaucoup de livres que je n’aurais pas lu en temps normal sans quasiment rien dépenser et sans produire de déchet. Seul bémol, les livres ne m’appartenant pas il fallait que j’y fasse très attention, impossible de me trimballer avec trois livres dans le fond de mon sac à main au risque de les corner.

De plus, impossible d’y faire des annotations, pas de petites notes dans la marge ni de surlignage. Pour ce qui est du deuxième problème, j’ai rapidement trouvé une solution: un cahier de lecture qui s’est avéré être bien plus pratique que le système de note.

J’ai donc acheté un joli petit carnet qui ne me quitte jamais, dans lequel j’inscris les informations dont j’ai besoin ainsi que le numéro de la page (au cas où, j’en aurais besoin).

Solution #2 : Acheter ses livres d'occasion

Il existait auparavant de nombreuses boutiques de livres d’occasion. Sachez qu’aujourd’hui, des rayons d’occasion voient le jour un peu partout et notamment dans des grandes surfaces ou encore sur internet. Je l’avoue, lorsque j’ai le besoin urgent de lire tel ou tel livre, c’est pour cette solution que j’opte. Cela permet de trouver la plupart des bouquins que l’on souhaite à des prix intéressants et surtout rapidement.

De plus, je trouve ça tellement agréable de recevoir des livres qui ont vécus, les pages jaunies accompagnées de l’odeur du vieux bouquin donne plus de charme à la lecture.

Solution #3 : Les boites à livres

De nombreux endroits sont aujourd’hui dédiés aux échanges de livres. Les municipalités installent de petite boite, voir même des cabines téléphoniques ou chacun peut venir y déposer ses bouquins et en récupérer de nouveaux.

Il s’agit d’un concept que j’adore! Je trouve ça formidable de pouvoir mettre en place ce genre d’échange et surtout, il est possible de tomber sur de petites perles que jamais nous n’aurions lues avant. Si l’on recherche des livres spécifiques, il existe maintenant de nombreux groupes Facebook d’échange de livre ou encore des sites internet.

Pour ces derniers, l’échange se base sur un système de point. Le site détermine le nombre de point que fait un livre et les points constituent une monnaie d’échange. Pas mal non? Cela permet de recycler des livres qui ne nous serviront plus et d’en récupérer de nouveau.

Solution #4 : la liseuse

Il reste une dernière solution qui même si elle ne me convient pas, se doit d’être citée, la liseuse (kindle, kobo...). Je l’admets c’est un énorme gain de place et de poids dans les valises et le sac à main, mais malheureusement il n’y a plus d’objet livre, plus l’odeur des pages qui se tournent et le charme des pages qui vieillissent.

Il est vrai qu’il s’agit quand même de la meilleure solution lorsqu’on se tourne vers le zéro déchet ou le minimalisme, surtout que l’on trouve maintenant des liseuses à des prix abordables.

Je dois l’avouer, ma préférence si il n’y a pas d’urgence se tourne vers l’échange de livre, je trouve ça vraiment génial de rendre la lecture accessible à moindre coup et de partager cela avec d’autres personnes.

Vous avez maintenant quelques solutions à votre portée, il ne reste plus qu’à choisir. Et n’hésitez pas à partager, si vous avez d’autres astuces !

Laisser un commentaire